4 commentaires sur “Un certain épuisement, et même un épuisement certain.”

  1. Bonjour,
    il faut prendre le temps de lire, de voir, s’immerger dans ces images simples à première vue, mais un peu moins à décoder.

    Sur la première, je viens de voir seulement la tension qui oppose la verticalité triomphante du totem électrique à l’obstination horizontale de la grange.

    1. Oui Lucien, verticalité moderne et arrogante, horizontalité stable et durable, signe d’éternité…à disparaître. Mais l’image pour moi n’est pas « complète » pour exprimer ce que je cherche, il me manque les lignes dans le sol (les « alignements » de semences), marquant une autre arrogance dans l’utilisation de la terre, des griffures horizontales, pour marquer cette opposition complètement.
      Merci pour ta lecture Lucien !

Laisser un commentaire